L’art thérapie dynamique

Origine et définition

L’art trouve ses origines à l’époque préhistorique où les premiers hommes exprimaient sur les murs leurs rituels traditionnels et l’attribution magique de leurs chasses. Plus tard, en Egypte antique, berceau de la musicothérapie, on retrouve aussi des scènes ritualisées et la musique prend alors sa place, on lui confère des vertus thérapeutiques et curatives. Dans le monde Grec et Latin, l’art musical s’expand et on aborde le théâtre et la peinture qui sont alors aussi exploités pour leur pouvoir de soin et de guérison. Parallèlement, la Chine qui utilisait déjà depuis longtemps la vibration des cordes vocales et du son pour soigner le corps, transmets par les voyages de commerce cette même tradition en y joignant la danse et les instruments.

C’est seulement au 19ème siècle que la notion d’art-thérapie voit le jour, mais sous une forme scientifique péjorative, qui se limite à l’analyse psychiatrique d’œuvres produites par des patients névrotiques ou psychologiquement affectés. Il a fallu attendre les années 50 et 60 pour que le travail de fond des psychologues et des psychiatres pousse l’art-thérapie vers les voies de la psychanalyse et de la psychothérapie.

Puis vers les années 70, il prend alors un sens plus noble d’accompagnement thérapeutique, destiné à tous type de personnes désireuse d’évoluer ou d’aller parcourir son moi-profond dans un processus créatif dans lequel l’art-thérapeute passe par les arts mais aussi par la musique pour aider et accompagner le bénéficiaire à percevoir, à renouer avec ses sens et donc mieux se situer dans l’espace et dans le monde en général.

L’art-thérapie

L’art-thérapie utilise tous les outils plastiques (peinture, dessin, collage ou modelage) et se base sur les 3 pôles de l’être que sont :

La volonté (modelage et matières)
La pensée (fusain et dessin noir et blanc)
Le sentiment (peinture et couleurs)

La formation en art-thérapie dynamique, au sein de l’institut Cassiopée, forme notamment à la peinture aquarelle, appelée humide en humide, issue de la méthode Haushka, et elle y associe la musicothérapie et d’autres techniques. La méthode du Dr Margarethe Hauschka s’appuie sur le traité des couleurs de Goethe pour qui chaque couleur est une lumière modifiée par l’obscurité et qui prend naissance dans la rencontre entre l’ombre et la lumière. Chaque couleur tend alors vers une symbolique pour ensuite suivre un ordre ou une méthode, en arc en ciel pour l’harmonie ou en sériation pour la temporalité.

La musicothérapie

Avant tout séance, il est important de se positionner, plusieurs exercices permettent aux énergies de bien circuler, que l’on soit assis, debout ou en mouvement. Ce travail d’équilibre et de posture permet une bonne oxygénation du corps et de l’esprit. La respiration aussi est essentielle, elle se fait en 3 temps, de bas en haut, en remplissant d’abord le bas ventre, puis les poumons et enfin les sous-claviculaires et permet de relaxer, tonifier ou rassembler les énergies corporelles.

La musique réceptive agit directement sur les émotions, par ce canal non verbal il est possible d’ouvrir des portes vers l’inconscient et plusieurs médiums peuvent être utilisés comme les bruits de la nature, les instruments, la voix ou différentes musiques en fonction de ce que l’on souhaite révéler ou guérir, elle est un excellent outil thérapeutique et elle peut dériver sur la relaxation ou la visualisation.

La musicothérapie active quant à elle, peut passer par le chant, seul ou en groupe, en canon ou par des exercices rythmés, elle permet un impact profond sur le bien-être et la guérison du corps, de l’esprit et des émotions. La voix est l’outil premier, elle agit autant en intérieur par caisse de résonnance qu’en extérieur par l’écoute, l’intonation et le rythme. On utilise les instruments, la voix, mais aussi le corps avec le Shabda yoga, le Yoga du son ou encore le Tao de la voix.

Half length profile portrait of young handsome caucasian blonde hair woman leaning against a wall, listening music with headphones, eyes closed - serene, enjoying, music concept

Abonnez-vous à la Newsletter