Le pouvoir des mantras

Est il nécessaire de croire en la magie? Peut on être hyper cartésien et pour autant adhérer à l’impact indéniable que les mots peuvent avoir sur nous ou sur l’autre?

Je vous dirais qu’il est important dans un premier temps de comprendre que tout est vibration, fréquence, énergie, y compris les mots. Pas seulement sémantiquement, mais par l’intention qu’on y mets et la conviction qu’on y porte.

On peut comparer cette intention par le ton employé et la conviction par la ponctuation choisie, par exemple, on pourra dire « Tu es vraiment incroyable… » et exprimer une intention positive et aimante du sujet, les 3 points de suspension laissant paraitre la conviction de tout le potentiel non exprimé de ce que le sujet peut valoir au yeux de l’émetteur.

Mais on peut également dire « Tu es vraiment incroyable!!! » et exprimer une intention négative et accusatrice, appuyée par 3 points d’exclamation coupant court à toute défense du sujet.

Il faut bien faire la différence entre le mot et la parole, lorsque le mot est écrit, il n’a d’autre intention et conviction que celles avec lesquelles on le litEcrire et parler ont d’ailleurs deux approches bien différentes et sont utilisés en tant que deux méthodes bien distinctes (ou parfois associées entre elles si besoin) à des fins thérapeutiques.

yoga-on-the-beach-2021-08-30-03-39-42-utc
Tibetan wooden drums with prayers. concept of tourism and religion. Nepal Himalayas

Le mot écrit pose la pensée abstraite, il matérialise l’idée, l’illusion, le rêve ou le trauma jusque là laissé en l’état inconscient (ou conscient mais impalpable). Tandis que la parole exprime, par le son et la voixles émotions, les ressentis et les sensations de ces mots écrits. Partir du résultat pour remonter jusqu’à l’équation c’est prouver sa tangibilité, on ne peut plus nier que la communication, au sens large du terme, est le médicament le plus efficace qui soit et que nous avons tous à notre portée.

Si nous reprenons ces deux grandes catégories de communication que sont le mot, donc l’écriturele graphisme et toutes les branches plastiques de création d’une part, et de l’autre la parole, donc la voix et le son et toutes les branches vibratoires d’intention et de conviction, alors nous avons en nous le pouvoir de guérison ou de création.

Il n’y a rien de magique, rien qui ne soit non expliqué ou non explicable par les lois de la physique. Le Dr Masaru Emoto et ses expériences sur l’eau ou sur la transformation du riz peuvent certes faire débat mais restent tout de même bien troublantes, et on ne peut pas nier des siècles de pouvoir écrit ou oratoire, depuis l’Antiquité avec la poésie, le théâtre, la philosophie, puis le chant, les fréquences sonores ou les mantras couramment utilisés en religion, jusqu’à nos jours avec les discours politiques, les slogans publicitaires ou l’ASMR…

Nous n’avons même plus de recul sur l’impact continu que les mots ou les paroles ont sur nous car nous les vivons, les subissons et les expérimentons au quotidien. On peut alors comprendre qu’un individu à qui l’on a répété pendant toute son enfance qu’il était mauvais, incapable, égoïste (ou au contraire intelligent, généreux et courageux), sera l’expression même, une fois adulte, de ces paroles qu’il a engrammé.

Là où intervient une possible magie, c’est que cette expression est réversible et complètement modulable, en outre, même si certains sujets ont besoin de plusieurs mois ou années de thérapie, selon l’impression des mots dans l’inconscientla communication, employée à bon escient comme outil de guérison ou de création, devient alors un super pouvoir.

Rappelez vous de mon article Devenir un héros où je vous explique comment reprendre le pouvoir sur votre vie, il est essentiel pour cela de trouver en vous et de renforcer vos super pouvoirs, nous en avons tous en nous mais nous ne savons pas toujours bien les utiliser.

Tibetan singing bowl
Boudhanath Stupa in Kathmandu, Nepal, UNESCO World Heritage Site.

Bien communiquer permet donc d’échanger avec l’autred’exprimer qui nous sommesde guérir nos blessures mais aussi celles d’autrui et surtout de définir notre être, en l’occurrence de poser nos limitesde nettoyer et retrouver notre intégrité et d’offrir notre unicité.

Nous n’avons pas tous le même langage, ni la même culture, mais nous pouvons nous appuyer sur un langage commun qu’est l’amour. Tout part de cette fréquence universelle à laquelle nous pouvons nous aligner à tout moment et dans toutes les langues.

A cet effet, les mantras sont un support intéressant, utilisés depuis fort longtemps sous forme de récitations ou de répétitions dans les religions ou pratiques spirituelles notamment, ils sont devenus une méthode à part entièreaccessible à toutes et tous, et délestés de tout dogme ou courant sectaire, ce qui permet une approche saine et équilibrée pour qui ressent le besoin de se détendrede guérir intérieurement ou de mieux se connaitre.

La première chose pour bien appliquer cette méthode et de comprendre et d’adhérer au pouvoir réel des mots (sons et fréquences). Comme je viens de vous l’expliquer c’est en développant un état d’esprit positif que vous pourrez faire vibrer positivement vos mantras.

Ensuite, nous pouvons suivre un déroulé en 7 étapes, que je vous résume selon ma méthode personnelle, mais que vous pouvez, et devez, adapter selon vos propres croyances, moyens ou besoins :

1/ Trouver un endroit calme et adopter une position confortable

Cela peut être une pièce de chez vous aménagée en fonction, un coin de votre chambre ou de votre salon, voir dehors en pleine nature, le tout est que vous ne soyez pas dérangé et suffisamment en confiance pour vous détendre au maximum. Vous pouvez vous allonger sur un tapis ou vous asseoir au sol ou sur une chaise, votre corps ne doit subir aucune tension ou point de pression.

2/ Se détendre et relaxer le corps

Il existe des méthodes de relaxation ou de sophrologie de base que vous pouvez appliquer, le but est de vraiment détendre chaque partie de votre corps en partant des pieds jusqu’à la tête comme si vous faisiez un scanner virtuel par étapes. Chaque muscle et chaque organe doit pouvoir être situé et détendu puis relâché.

3/ Respirer en carré

Prendre déjà conscience de sa respiration, puis adopter une respiration en trois étapes sans forcer et sans pression afin de travailler sur la cohérence cardiaque. Pour les plus avertis, la respiration en carré est vraiment idéale et permet d’approfondir la relaxation.

4/ Réfléchir sur l’intention à exprimer et écrire son mantra

Prenez le temps de poser une ou plusieurs pensées qui vous travaille ou occupe votre esprit et pour laquelle vous souhaitez œuvrer. Une seule intention peut être posée à la fois afin de bien vous concentrer sur le mantra.

Vous pouvez copier un mantra déjà existant, il en existe autant qu’il existe de courants de pensées, selon vos croyances ou vos convictions, mais je vous conseillerai de vous détacher de toute forme de contraintes et de créer vos propres mantras selon vos ressentis. On ne vous demande pas de poésie ou de prose, juste quelques mots positifs liés à votre intention de départ et qui vous donneront satisfaction.

5/ Réciter son mantra et adopter la bonne conviction

Récitez alors votre mantra en pleine conscience, même si les débuts sont hasardeux ou timides, essayez vous à les prononcer à haute voix et pourquoi pas à les chanter. Laissez aller votre créativitéfaites preuve de conviction, posez une ponctuation verbale qui vous motive et qui soit solaire.

6/ Répéter le mantra en série

Maintenant que vous êtes plus à l’aise, répétez votre mantra 21 fois, par série de 3 pour commencer. Le nombre 21 fait référence au nombre de jours dont nous avons besoin pour nous imprégner d’une nouvelle habitude, c’est le temps qu’il nous faut pour accepter un changement et/ou transformer une ancienne croyance limitante en nouvelle vision de nous-même. Au fil des séances que vous vous octroierez, vous pourrez augmenter le nombre de série de 21 récitations.

7/ Méditer et visualiser

Enfin laissez vous le temps de méditervisualisez une couleur, un paysage, un endroit que vous affectionnez et profitez de l’instant, ici et maintenant, pendant quelques minutes avant de revenir à votre éveil. Remerciez vous de vous être offert ce moment et gratifiez vous d’un présent, un mot d’encouragement ou un bon thé chaud.

istockphoto-1093110112-612x612-1
Tibetan Buddhism - prayer beads in Buddhist monk hands. Ladakh, India

Je dirais donc que les mantras ont seulement le pouvoir qu’on leur donne, tout est une question d’intention et de conviction, mais je donne une place essentielle à la créativité dans l’essence même de cette méthode. Plus nous allons chercher en nous la vibration qui nous anime et nous fait du bien, plus nous exprimerons cette vibration par l’expression créative et plus nous profiterons et partagerons ses bienfaits.

Je vous mets ici à disposition 3 mantras à offrir ou à s’offrir, que vous pouvez imprimer et partager autour de vous, et n’hésitez pas à commenter si vous souhaitez échanger avec moi vos mantras, je me ferai un plaisir d’en piocher quelques uns pour créer d’autres goodies à imprimer 😉

Articles similaires

Particularités

La paréïdolie

Sous l’effet de stimuli (visuels, sonores…) ce phénomène entend trouver d’autres formes, le plus souvent familières (animaux, personnages, visages…) dans des formes abstraites ou du quotidien. Il s’agit d’une illusion d’optique,

Lire la suite »
Particularités

La synesthésie

Particularité de perceptions des sens, ou des sensations, la synesthésie est une association de deux ou plusieurs sens à partir d’un stimulus. C’est un phénomène neurologique, non pathologique, qui s’étend à tous les sens,

Lire la suite »
Méthodes

Le diagramme de chemin de vie

Le triangle des besoins, autrement appelé pyramide de Maslow, est une représentation hiérarchique des besoins, basée sur une théorie de la motivation par le psychologue Abraham Maslow. Ce dernier pensait que chaque

Lire la suite »

Abonnez-vous à la Newsletter